Le foot au pays des Lions indomptables

ACTUALITE
TANIERE
CHRONIQUES
PORTRAIT
INTERVIEWS
ANCIENNES GLOIRES
 
 
 
 
 
Vous êtes ici > Accueil > Actualit > Chronique > Fécafoot (17): Tombi A Roko: un président amnésique, la Fifa complice? >  
Fécafoot (17): Tombi A Roko: un président amnésique, la Fifa complice?
Fécafoot (17): Tombi A Roko: un président amnésique, la Fifa complice? "Je travaille pour le président de la République (Paul Biya, Ndlr)". Cette déclaration du président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), reconnu par le ministre des sports et de l'éducation physique, Pierre Ismaël Bidoung Mpkwat nous interpelle et nous fait frémir. Nos craintes découlent de la suspension, que pourrait faire planer l'instance faitière du football mondial (Fifa), sur le pays des champions d'Afrique 2017, (17).

 

 

 

"Je travaille pour le président de la République (Paul Biya, Ndlr)". Cette déclaration du président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), reconnu par le ministre des sports et de l'éducation physique, Pierre Ismaël Bidoung Mpkwat nous interpelle et nous fait frémir. Nos craintes découlent de la suspension, que pourrait faire planer l'instance faitière du football mondial (Fifa), sur le pays des champions d'Afrique 2017, (17). Si d'aventure ce cas de figure se présentait, les millions de camerounais qui ont manifesté à l'unisson avec Moukandjo et ses équipiers se retrouveraient dans l'émoi. La faute à un président de Fédération, qui confond visiblement sa casquette de militant du RDPC, parti au pouvoir au Cameroun et celle de garant de l'éclosion du football sur le plan national. L'originaire de Ndikinemiki était déjà à l'origine d'une " Motion de soutien, de déférence et d'appel à candidature à son excellence monsieur Paul Biya, président de la République, chef de l'Etat et premier sportif camerounais", le 21 mars 2016 à Buéa au cours d'une assemblée générale de la Fécafoot.

 

Quand on sait à quel point l'instance, que préside Gianni Infantino se bat contre l'ingérence des Etats dans leurs "affaires", on peut se réjouir, de ce que ces derniers n'aient pas écouté la réaction de Mr Tombi A Roko Sidiki, locataire controversé de la forteresse de Tsinga. Cependant, on se demande comment un président de Fédération peut travailler pour le patron du pouvoir exécutif de son pays? Si tel est le cas, tendons-nous vers une nouvelle Fifa avec Infantino? Visiblement. Ce qui nous amène à conclure, que l'aire Blatter (Président de la Fifa sortant, Ndlr) est véritable révolue. Et on peut en être fier. Car le président de la Fécafoot  peut travailler pour Paul Biya sans subir des représailles du gendarme du football mondial. Toutefois, on se demande  si Mr Tombi est devenu amnésique. Quand on se souvient, que c'est ce dernier, secrétaire général à l'époque, qui a saisi la Fifa en 2013, pour suspension du pays. C'était en raison du processus électoral, qui le portait à la tête du comité exécutif de la Fédération en dépit de vive contestation, le 28 septembre 2015. La requête de l'ancien SG va aboutir. Et la Fifa va annoncer la suspension provisoire du pays des quintuples champions d'Afrique de toutes ses activités, le 04 juillet 2013. Après moult négociations du gouvernement, un comité de normalisation, dont les missions fondamentales étaient: la gestion des affaires courantes de l'instance, la relecture des textes et l'organisation des élections, sujet à tension doit voir le jour, le 22 juillet de l'année suscitée. Il convient de préciser, que c'est toujours Mr Biya qui était au pouvoir pendant cette période, trouble. Qu'est-ce qui a alors changé?

                                                                                                                                   

Selon de nombreux observateurs du champ footballistique camerounais, la mise à l'étroit de Mr Tombi A Roko, lors de la phase finale de coupe d'Afrique féminine organisée au Cameroun, du 19 novembre au 03 décembre 2016 l'aurait contraint à une introspection. Esseulé et mis en arrière plan au profit de Pierre Ismaël Bidoung Mpkwatt, il chercherait des voies et moyens de rétablir son image auprès du président de la république. Sauf qu'il n'est pas loin de s'attirer les foudres de la Fifa.

 

En 2010 alors que les autorités françaises voulaient sanctionner les dirigeants de la Fédération française de football (FFF), après la débâcle des Bleus au mondial sud-africain, Joseph Sepp Blatter à la tête de la Fifa à cette période sort le fouet et menace de sévir. Il commence par mettre les choses en contexte: "En France, ils ont fait du football une affaire d'Etat, mais le football reste entre les mains de la Fédération." Il poursuit :  "La FFF peut compter sur la Fifa en cas d'ingérence politique, même si cette ingérence a lieu au niveau présidentiel." Le Suisse puise son argumentaire dans les articles 13 et 17 des statuts, qui traite de l'indépendance dans la gestion des associations membres. Un principe jusqu'ici respectés scrupuleusement par l'exécutif des différentes Fédérations. Tombi A Roko vient changer la donne et apporte une nouvelle approche. Celle-ci met l'organe dont il assure la gestion au service de l'Etat. Mieux il met la Fédération camerounaise de football au service de Paul Biya. Doit-il servir les intérêts du football camerounais ou ceux du président de la république? La réponse va de soi. Force est cependant de remarquer l'ignorance de l'instance faitière du football mondial dans cette situation ou la complicité de cette dernière.

 

Par James Kapnang

 

 

 
11-02-2017 20:28:23
kamerfoot.com Imprimer l'article
Envoyer à ....
     
 
 
SUR LE MEME SUJET
 
Bamboutos : Les dirigeants cyniques de Mbouda virent Jules Nyongha
CAF: le CHAN 2018 et la CAN 2019 au Maroc? Réponse en septembre
Buteurs africains: Clinton Njie flambe à Marseille
Mercato, relation joueur et agent: Nguemo fait le point
Mtn Elite One 28e Journée : Eding Sport de la Lekie rassure
Chan Kenya 2018 : Le Cameroun qualifié et Madagascar éliminé
Elim Chan/ Cameroun - Sao Tome: Le onze entrant des Lions A'
NGR - CMR: Broos calme les ardeurs de la presse camerounaise
Ahmad Ahmad : « Ce n’est pas dans mes habitudes de me venger »
Mtn Elite One : La Colombe du Dja et Lobo explose Feutcheu FC

 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE Chronique
 
CAF : AHMAD A-T-IL PLUS DE POUVOIRS QU’HAYATOU ?
Blaise Moussa : '' Pourquoi tirer contre son pays ''
HOMMAGE : CES ARBITRES DE LA CCA QUI PROTÈGENT LE SPORT AU CAMEROUN
Organisation de la Can 2019 : La menace qui vient de la Caf
Football Féminin :La problématique d’une nouvelle dynamique, avec une présidente imposée par la Fecafoot
LFPC : Les Arbitres, des monstres ???
Fecafoot/Affaire TAS : Ne lisons pas dans la boule de cristal
Foot africain: les 14 causes de la chute d’Issa Hayatou à la CAF
«Ce fut une véritable fierté»
*VOICI POURQUOI LE FOOTBALL EST DANGEREUX POUR LES PAYS PAUVRES.*

 

 
PUB
 
ACTUALITE
Actualité
Anciennes Gloires
Chronique
Compétition
Foot Pro
Interview
Ligue 1
Ligue 1 et 2
ligue 2
Portrait
Tanière
 
 
DERNIERES BREVES

breve Lions indomptables : une...
breve Ligue 1,en match de...
breve Can U 20: Les...
breve comment une meme societe...
breve Chers confrères, Nous sommes au...
breve Gambie-Cameroun: Aurélien Chedjou forfait. Le...
breve Ligue 1 rien n'est...
breve Classement de la ligue...
breve Ligue 1 rien n'est...
breve 32 eme journée de...

 

 
RECHERCHER
 

Entrez les mots clés à rechercher

 
 
SONDAGE
 
Qui Gagnera les lections Ligue de Foot Pro ?
Voir les rsultats
 
 
NEWSLETTER
 
Entrez votre adresse email pour ne rien rater
 
 
 
 

Suivez notre actualit seconde par seconde sur twitter

Accueil | RSS | Notre Equipe | Contacts | Publicité | Recrutement | Partenaires | Infos légales | Liens football
2017 © kamerfoot.com - All Rights Reserved