Le foot au pays des Lions indomptables

ACTUALITE
TANIERE
CHRONIQUES
PORTRAIT
INTERVIEWS
ANCIENNES GLOIRES
 
 
 
 
 
Vous êtes ici > Accueil > Actualit > Tanière > Fécafoot: Martin Etonge, un personnage controversé au chœur de la machine >  
Fécafoot: Martin Etonge, un personnage controversé au chœur de la machine
Fécafoot: Martin Etonge, un personnage controversé au chœur de la machine L'évocation du nom du secrétaire général actuel de la Fédération camerounaise de football, Martin Etonge renvoie de suite à la mauvaise moralité de ce dernier. Mieux les acteurs du football local garde de lui le souvenir du scandale de l'écoute téléphonique dont il était acteur principal en 2010. S'il est évident, que cette manœuvre discrédite le personnage pour toute éventuelle responsabilité publique, une source interne à la normalisation, dresse un portrait robot sombre de cet ancien "journaliste" désormais au centre de la machine administrative de la Fécafoot. Rappel historique des faits d'arme de sieur Etonge parvenus à notre rédaction, jeudi 28 juin de l'année courante!

 C’est en Novembre 2017 que le Président du Comité de Normalisation de la FECAFOOT Me Dieudonné HAPPY nomme Martin ETONGUE au poste de Secrétaire Général de la Fédération Camerounaise de Football, en remplacement de Blaise MOUSSA accusé, par sa hiérarchie entre autre d’impartialité et de manque de neutralité par rapport aux échéances électorales qui étaient proches. Il convient de préciser, que cette décision se prenait ainsi à, à peine deux mois de la prise de fonction du Comité de Normalisation!

LES PREMIERS PAS DE MARTIN ETONGUE A LA FECAFOOT

De sources bien introduites, Martin ETONGUE est recruté à la FECAFOOT  par le président IYA Mohammed, grâce au soutien et à l’influence d’ABDOURAMAN AHMADOU BABA, qui était son Directeur de Cabinet. Certains détails de son parcours professionnel indiquent que Martin ETONGUE est Journaliste et qu’il aurait prêté ses « services et compétences » à un organe de presse écrite, « The Herald », bien avant d’être embauché à la FECAFOOT. Après avoir servi au département des compétitions, il va être « disciplinairement » affecté à la DTN. Et comment va-t-il être nommé Secrétaire Général en Octobre 2017, par Me Dieudonné HAPPY ?

LA RECONNAISSANCE DE SAMUEL ETO’O FILS

En effet, pour des raisons que nous évoquons plus loin, Me Dieudonné HAPPY décide de se débarrasser de MOUSSA Blaise. Il va, pour cela, devoir consulter EBODE TSANGA Eugène Patrick alors S.G. adjoint sans réelle satisfaction. C’est ainsi qu’un groupe d’élites du Sud MEBE NGO’O (Ministre des Transports), ESSIANE (Maire de Sangmélima) entre autre recommandent Paul MEBIZO’O  (originaire du Sud) pour occuper le prestigieux poste. Face à ce dilemme embarrassant, Me Dieudonné HAPPY se retourne vers ETO’O Fils (qui par ailleurs l’a proposé pour être désigné Président du comité de Normalisation de la FECAFOOT) qui, sans perdre du temps, lui prescrit la nomination Martin ETONGUE. Comme nous allons le voir plus loin, Samuel ETO’O Fils paie là une dette de reconnaissance et de gratitude pour services à lui rendus.

Cependant, au terme d’un examen minutieux du parcours professionnel du nouveau S.G/FECAFOOT, plusieurs observateurs du mouvement sportif Camerounais se sont légitimement posés des questions, toutes relatives à sa moralité, à son cursus ainsi qu’à ses compétences. A ces sujets, l’analyse qui en découle permet de savoir, si Martin ETONGUE est véritablement à sa place ; s’il était « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut » ; autrement dit, s’il mérite d’être Secrétaire Général de la FECAFOOT.

DELIT DE NEUTRALITE ET D’IMPARTIALITE

Depuis la mise en place par la FIFA des différents et successifs Comités de Normalisation (OWONA-HAPPY), la FECAFOOT, plus que par le passé, charrie d’énormes intérêts, draine des passions et cristallise des grands enjeux. Face à cette réalité, les exigences de neutralité, d’impartialité et d’objectivité vont souvent constituer les critères de choix des responsables en même temps qu’elles vont se poser comme les qualités requises (tant pour les employés que pour les membres du Comité de Normalisation) pour la gestion des dossiers et « des affaires courantes » à la FECAFOOT. C’est d’ailleurs l’une des raisons que Me HAPPY Dieudonné avance pour justifier le « limogeage » de MOUSSA Blaise à la tête du Secrétariat Général de la FECAFOOT. Si ce dernier était en porte-à-faux avec ces exigences et qu’il en a payé le prix, il est prouvé que Martin ETONGUE quant à lui était d’intelligence avec certains acteurs et groupes d’acteurs impliqués dans le processus électoral de la FECAFOOT ; leurs relations vont même au-delà de la connivence et des accointances.

Et pour preuves : Martin ETONGUE était le Directeur de Cabinet de John B. NDEH avec qui il partage encore les idées, les informations précieuses ainsi que les documents jugés confidentiels de la FECAFOOT ; il serait inutile de rappeler que l’actuel Secrétaire Général de la FECAFOOT assiste régulièrement aux réunions de stratégie convoquées par John B. NDEH dans le cadre du processus électoral en cours.

Est-il encore besoin d’insister sur la relation intime et séculaire qui lie ABDOURAMAN AHMADOU BABA  à Martin ETONGUE ? Puisque le premier, considéré comme le mentor du second,  réussit à maintenir son influence sur son « poulain » à qui il dicte les grandes orientations à prendre. Pour vous en convaincre, il suffit de se donner la peine d’examiner soigneusement les interviews d’ABDOURAMAN dans les chaines de télévisions/radios d’une part et lire les circulaires signées du « disciple » ETONGUE d’autre part ; en établissant le lien, chacun pourra clairement comprendre, s’il en était encore besoin, la forte complicité qui existe entre les deux. Ces deux cas illustratifs prouvent que Martin ETONGUE, SG/FECAFOOT n’est pas neutre et impartial ; il n’est pas objectif dans ses prises de décisions. D’ailleurs comment cela aurait-il pu être autrement, étant entendu que l’individu est coutumier du fait.

MORALITE DOUTEUSE, ABSENCE D’ETHIQUE PROFESSIONNELLE ET DE DEONTOLOGIE

En effet, au plus fort de la crise au sein des Lions Indomptables (2010), le Ministres des Sports de l’époque, Michel ZOA, engagé à assainir le climat au sein de la tanière, convoque alors une réunion (de crise) dans son cabinet, au cours de laquelle vont être convié le président de la FECAFOOT (qu’accompagnait le Chef de département des compétitions d’alors, Martin ETONGUE) ; ce dernier improvise une téléconférence entre lui  et son « illustre interlocuteur » en mettant sur écoute, via son téléphone portable, toutes les interventions dûment enregistrées en direct et écoutées par le « 9 », capitaine des Lions Indomptables dont il est manifestement à la solde. Ce dernier, au fait de tous les détails de ladite réunion, en anticipe sur les résolutions et appelle le Ministre des Sports sitôt ,que la réunion va s'achever, pour lui dire avec force détails les conclusions auxquelles les participants vont parvenir. Le Ministre des Sports, surpris non seulement par l’instantanéité de la réaction mais aussi par la véracité du compte rendu fait par une personne qui ne prenait pas part à la réunion et dont les conclusions (encore fraiches) étaient censées être confidentielles ; le Ministre ZOA Michel ordonne alors immédiatement l’ouverture d’une enquête pour retrouver « le traitre ». Les conclusions de cette investigation dévoilent l’identité du coupable : Martin ETONGUE. Le Ministre des Sports exige alors son limogeage. C’est dans ce contexte qu’il fut relevé de ses fonctions de « team manager » des Lions Indomptables, de Chef de département des Compétitions et redéployé à la D.T.N en complément d’effectif. Tous ces faits vont sérieusement entamer et écorner sa moralité qui, par la suite, est même régulièrement remise en doute dans le cadre de la gestion de l’administration de la FECAFOOT, surtout dans le contexte actuel.

Pourtant, ce même Martin ETONGUE, doté d’une personnalité ambivalente au comportement équivoque, est, à un moment donné, l’un des pourfendeurs farouche de Samuel ETO’O Fils. Car, en 2008, le F.C Barcelone refusait de libérer ETO’O et dans une correspondance adressée à l’entraîneur OTTO PFISCHER, Martin ETONGUE accablait « le goleador » Camerounais en suggérant qu’il ne soit plus convoqué. Aujourd’hui, poursuivant son front contre celui qui l’a pourtant proposé au poste de Secrétaire Général de la FECAFOOT, ETONGUE s’allie à ABDOURAMAN  et à Dieudonné GAÏBAÏ, viscéralement opposés à ETO’O et à Me Dieudonné HAPPY. L’objectif final est de s’opposer aux manœuvres de Me HAPPY  et ETO’O d’une part et de faire main basse sur la FECAFOOT d’autre part.

ENTRE L’IMPOSTURE ET L’USURPATION

Maintenant, en ce qui concerne le cursus de Martin ETONGUE SG/FECAFOOT, les sources honnêtes et crédibles indiquent qu’il a effectivement travaillé comme « pigiste » et signé quelques articles pour le compte d’un organe de presse d’obédience anglo-saxonne ; la même source précise  qu’il avait longtemps côtoyé les studios et arpenté les couloirs de la FM 94 dans l’espoir d’y être recruté ou, dans le moindre des cas, de se voir attribuer des tranches d’antennes pour les émissions d’animation. En vain. Et pour cause, la hiérarchie de la CRTV avait alors constaté que Martin ETONGUE n’avait pas de diplôme de journaliste ; pire encore qu’il n’avait jamais été formé  dans une école de journalisme. Autrement dit, et en des termes plus simples, on dira que le SG/FECAFOOT n’est pas Journaliste… de formation ; aujourd’hui, s’il s’en prévaut cela pourrait s’assimiler à l’usurpation de titre de journaliste. C’est vrai qu’au Cameroun, le métier ou la profession de journaliste est un réceptacle qui accueille « le tout-venant », puisqu’il suffit de travailler pour le compte d’un organe de presse pour se voir attribuer la qualité ou la profession de journaliste. C’est à ce niveau d’analyse que le cursus de Martin ETONGUE s’est avéré questionnable en même temps qu’il a suscité le doute au sujet de ses compétences. Certains collaborateurs y compris sa propre hiérarchie, ayant requis l’anonymat, tant à la FECAFOOT qu’à la DTN, ont reconnu unanimement que «ETONGUE n’a pas de niveau… » et qu’il « n’est pas à sa place comme SG/FECAFOOT ». Cette même source poursuit en déclarant que le présumé « journaliste » SG/FECAFOOT a accumulé de nombreuses et d’énormes lacunes tant du point de vue administratif que de la gestion des ressources humaines. « Il serait souhaitable et même indispensable pour lui qu’il aille se former pour compléter son bagage ; vous n’avez qu’à examiner ses correspondances, ces circulaires, sa méthode de travail ou encore sa gestion des séances de travail pour s’en convaincre ; d’ailleurs, vous constaterez qu’il met trop de temps à étudier ou à traiter un dossier, à l’assimiler ou à comprendre les choses les plus élémentaires… » Conclut la même source.

Au demeurant, s’il est établi, sur la base des arguments ci-dessus développés, que le cursus professionnel de Martin ETONGUE est tout aussi remis en cause, on pourra alors conclure ou déduire sans risque de se tromper qu’en tant que SG/FECAFOOT, il n’est pas à sa place. Pour ceux qui l’ont recruté à la FECAFOOT et qui lui ont confié de fortes responsabilités, il faudrait qu’ils se ravisent et se rendent vite à l’évidence qu’ils se sont trompés.

ULTIME ET URGENTE PERSPECTIVE : LIMOGER LE SG/FECAFOOT

Certes, il est préférable pour un manager de conserver dans ses effectifs un personnel incompétent, qui a des sérieuses lacunes, plutôt que celui dont la moralité est réputée être mauvaise. Car, on peut combler les lacunes par divers procédés (séminaires, conférences, recyclage…). Ce qui n’est pas envisageable pour ce qui est de la moralité d’un agent. Il reste donc à espérer que la Normalisation, bien qu’il ne leur reste plus que deux mois, pourra rectifier ou corriger le tir. La première décision à prendre dans l’actuel contexte pré-électoral à la FECAFOOT est de redéployer en urgence le Secrétaire Général, trop impliqué et compromis dans la crise qui oppose les différents acteurs. Pour cette raison et pour bien d’autres, il se serait plus que jamais montré incapable, inapte et disqualifié pour conduire actuellement l’administration de la FECAFOOT. Les jours qui viennent nous le confirmeront.

Enfin, il paraît à la fois inutile et superflu (du fait qu’il s’agit des informations extra-sportives) de relayer des nouvelles qui accableraient Martin ETONGUE au sujet des appuis et aides qu’il accorderait régulièrement à des « frères », membres des associations culturelles de sa région d’origine ; certaines sources non encore confirmées indiquent qu’il s’agirait des associations écrans qui servent la cause voilée des sécessionnistes des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. Objectivement personne ne peut affirmer, confirmer ou infirmer le caractère vrai ou faux d’une telle information. Cependant, il ne faudrait jamais perdre de vue qu’au Cameroun, la rumeur n’est jamais gratuite ; elle tire souvent ses fondements de la vérité. Just wait and see.

Correspondance particulière d'un cadre de la Fécafoot, sous anonymat

 
28-06-2018 13:42:42
Fécafoot Imprimer l'article
Envoyer à ....
     
 
 
SUR LE MEME SUJET
 
Coupe du Cameroun de football: Affiches des 8e de finale
Beligique: Fabrice Ondoa broie du noir!
La CAN 2019 au Cameroun, son avenir en France: Samuel Eto’o se confie
Nouveaux des entraîneurs Lions Indomptables: Objectif et précisions
Qualif Can Tanzanie 2019: Le Cameroun à une marche du succès
Lions Indomptables: l'arrivée du nouvel entraîneur déchaîne les passions
Visite inspecteurs Caf au Cameroun: Bidoung Mkpatt prêche au désert?
Cdc: Les différentes affiches des 1/16e de finale
Elim Can U17: Le Programme du Cameroun
Eliminatoires Can 2019, zone Uniffac: La RCA assome le Tchad

 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE Tanière
 
Coupe du Cameroun de football: Affiches des 8e de finale
Beligique: Fabrice Ondoa broie du noir!
La CAN 2019 au Cameroun, son avenir en France: Samuel Eto’o se confie
Nouveaux des entraîneurs Lions Indomptables: Objectif et précisions
Qualif Can Tanzanie 2019: Le Cameroun à une marche du succès
Lions Indomptables: l'arrivée du nouvel entraîneur déchaîne les passions
Visite inspecteurs Caf au Cameroun: Bidoung Mkpatt prêche au désert?
Cdc: Les différentes affiches des 1/16e de finale
Elim Can U17: Le Programme du Cameroun
Eliminatoires Can 2019, zone Uniffac: La RCA assome le Tchad

 

 
PUB
 
ACTUALITE
Actualité
Anciennes Gloires
Chronique
Compétition
Foot Pro
Interview
Ligue 1
Ligue 1 et 2
ligue 2
Portrait
Tanière
 
 
DERNIERES BREVES

breve Le nouveau cahier de...
breve Lions indomptables : une...
breve Ligue 1,en match de...
breve Can U 20: Les...
breve comment une meme societe...
breve Chers confrères, Nous sommes au...
breve Gambie-Cameroun: Aurélien Chedjou forfait. Le...
breve Ligue 1 rien n'est...
breve Classement de la ligue...
breve Ligue 1 rien n'est...

 

 
RECHERCHER
 

Entrez les mots clés à rechercher

 
 
SONDAGE
 
Qui Gagnera les lections Ligue de Foot Pro ?
Voir les rsultats
 
 
NEWSLETTER
 
Entrez votre adresse email pour ne rien rater
 
 
 
 

Suivez notre actualit seconde par seconde sur twitter

Accueil | RSS | Notre Equipe | Contacts | Publicité | Recrutement | Partenaires | Infos légales | Liens football
2017 © kamerfoot.com - All Rights Reserved