Lions Indomptables: Le contre-pied de Patrick Mboma à Seedorf

« Les bons jeunes joueurs n’évoluent pas en Chine. Ils doivent comprendre que s’ils jouent pour des raisons financières, ils diminuent leurs chances pour l’équipe nationale. » 

Lundi 20 août de l'année courante, Clarence Seedorf en sa qualité de sélectionneur des Lions Indomptables communiquait les noms des 23 joueurs camerounais, qui vont défier les Iles Comore, le 08 septembre. L'absence dans cette liste du capitaine Benjamin Moukandjo et de Christian Bassogog, meilleur joueur de la Can 2017 remportée par les Fauves attiraient l'attention des hommes de médias. Ces derniers n'hésitaient pas interroger l'hollandais sur ces absences de poids. « Les bons jeunes joueurs n’évoluent pas en Chine. Ils (Moukandjo et Bassogog) doivent comprendre que s’ils jouent pour des raisons financières, ils diminuent leurs chances pour l’équipe nationale. » 

L'ancien international camerounais, Patrick Mboma est formellement opposé à cette réaction du nouveau patron de l'encadrement technique des champions d'Afrique en titre. Il le fait savoir à l'émission: Talents d'Afrique: "J'ai porté les lions indomptables en jouant au Japon, que Seedorf nous parle de distance et de niveau de championnat chinois me parait absurde...", se désole l'ancien buteur de Tokyo Verdy (2003 - 2004) et Vissel Kobe (2004 - 2005) au Japon.

Par James Kapnang

 

>> Voir toutes les archives du site >>