Caf: Ahmad évoque ses rapports avec Issa Hayatou

Battu aux élections de la présidence de la Confédération africaine de football (Caf), par Ahmad, le 16 mars 2017, Issa Hayatou est quasiment introuvable sur les radars des couloirs de l'instance faîtière du football continental. Le camerounais qui promettait son soutien, à son successeur après sa défaite, est entré au maquis, depuis la prise de fonction de ce dernier:

"Je n’ai eu aucun contact depuis mon élection avec mon prédécesseur, révèle l'ancien président de la Fédération malgache de football dans les colonnes du journal français, Le Monde. A monsieur Ahmad de poursuivre: alors qu’il avait déclaré être prêt à m’aider". Le nouveau patron du football africain ne regrette pas, le non respect de la promesse de l'actuel président du Conseil d'administration de l'Anafoot: "Je ne le regrette pas", affirme-t'il avant de s'expliquer: "Chacun a son mode de fonctionnement. La seule fois où il a parlé de moi, c’était après que j’ai regretté, en août 2017, l’inertie du Cameroun à propos des travaux en vue de la CAN 2019".

Cette révélation d'Ahmad va sans doute faire réagir le prince de Garoua!