Crise à la Fécafoot: la Fifa s'exprime, enfin!

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) instance de régulation du football, au pays des champions d'Afrique en titre traverse une crise interminable, depuis 2011. Pour tenter de mettre de l'ordre dans la maison, la Fifa va y installer deux comités de normalisation: Le premier piloté par Joseph Owona va connaître un échec cuisant. Le gendarme mondial du football va y placer un second Comité dirigé cette fois, par Dieudonné Happi, avocat d'affaire. Ce dernier organisait une assemblée générale extraordinaire, avec pour but d'adopter les statuts de la Fédération, mercredi 10 octobre de l'année courante.

A l'issue des travaux, le colonel major nigérien, Djibrilla Hamidou représentant, la Fifa à ces assises va regretter la crise, qui plombent le football camerounais, depuis six ans: «Six ans d'instabilité à la FECAFOOT, c'est six ans de perdu pour le football camerounais», se désole l'émissaire de la Fifa. Ces propos de Djibrilla Hamidou sont en fait, quasiment les premières observations de l'instance faîtière du football mondial, depuis le début de la crise, qui ne cesse de s'enliser à la Fécafoot, il y'a déjà plus de six années.

La déclaration de cet envoyé de la Fifa à Yaoundé est relayée, sur les médias sociaux de la Fécafoot.