Elections Fécafoot: Dieudonné Happi tente de se blanchir

Le président du Comité de normalisation de la Fécafoot, Dieudonné Happi relocalise son "cadeau de mariage", Martin Etonge. L'ancien journaliste qui effectuait des enregistrements téléphoniques, aux fins d'informer Samuel Eto'o, lors des réunions de crise, au ministère des sports et de l'éducation physique se voit décharger du poste de secrétaire général par intérim de l'instance faîtière du football camerounais. Il doit désormais officier en qualité de "conseiller du président de la Fécafoot" et avocat du capitaine de Qatar FC. M. Etonge ne laisse pas le poste vacant. Il est occupé, par Benjamin Didier Banlock. Ci-dessous le communiqué qui clarifie ce changement:
 
"Par une résolution du 24 octobre 2018, prise à l’unanimité des cinq membres, le Comité de Normalisation de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) a déchargé Monsieur Martin NTOM ETONGE de ses fonctions de secrétaire général par intérim de la FECAFOOT. Il a été nommé conseiller du président du Comité de Normalisation jusqu’à décision contraire. Cette mesure a été prise à l’entame du processus électoral à la FECAFOOT dans le souci de garantir à celui-ci la neutralité et l’impartialité qui sont nécessaires à sa crédibilité et à sa transparence. Le Comité de Normalisation a, le même jour et à l’unanimité, signé une résolution désignant Monsieur Benjamin Didier BANLOCK comme secrétaire général par intérim de la FECAFOOT pour une période de trois mois", renseigne le département communication de l'instance.
 
Cette décision du normalisateur en chef survient au moment, ou il est accusé de corruption de partialité dans le processus électoral, qui va se mettre en branle sous peu à la Fécafoot et ses organes décentralisés.