Nomination: La Fécafoot fait l'apologie de son nouveau secrétaire général

La nomination de Benjamin Didier Banlock au poste de secrétaire général par intérim de la Fécafoot intrigue de nombreux amateurs du football local. Conscient de cette incompréhension quasi-généralisée, à quelques jours du début du processus électoral, les responsables fédéraux s'évertuent à justifier leur choix. La tâche est confiée à la cellule de communication très souvent accusée d'être "payée à ne rien faire". Parfait Siki et son équipe dressent le parcours sur mesure, de celui dont il disent avoir: "sillonné l'Afrique pour rencontrer les présidents des associations de football et de clubs". Pour quel résultat? Rien est dit à ce sujet. Si ce n'est que, l'homme providentiel du Comité de normalisation est:

"Directeur Régional de Instat Sport Afrique, dont le siège se trouve à Moscou en Russie, Benjamin Didier BANLOCK s’y est, entre 2015 et 2017, attelé à la recherche des partenaires de clubs de football en Afrique, en Europe et aux Etats-Unis pour des contrats à l’analyse statistique et vidéo de leurs performances en football. Il a sillonné l’Afrique pour rencontrer des présidents d’associations de football et de clubs pour trouver de meilleures solutions à leurs problèmes et proposer des partenariats. Au moment de sa nomination, Benjamin Didier BANLOCK, 39 ans, était directeur de Wyscout pour l’Afrique, une plateforme de football mondialement connue pour ses outils d’analyse vidéo, des statistiques et des données. Il est titulaire d'une licence en science de gestion et en cours de complétion d'un master en stratégie et management. Il parle parfaitement le français, l’anglais et le russe", rédige le Département de la Communication de la Fécafoot.

Benjamin Didier Banlock qu'on dit hyper compétent va occuper le poste de, secrétaire général par interim de la Fécafoot pour une durée de trois mois. Et si Dieudonné Happi préparait ainsi sa troisième prorogation à la tête du Comité de normalisation? On en est pas loin! Des sources proches du vieil avocat d'affaire trahissent, qu'il compte diriger le football au pays camerounais, pendant la Can 2019.