Can 2019: Le Cameroun va perdre l'organisation?

Terrassé par des guerres asymétriques dans la partie septentrionale du pays, ainsi que les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le Cameroun a très peu, si ce n'est aucune chance d'organiser, la Coupe d'Afrique des nations (Can) 2019. En dépit de la médiation de l'ancien capitaine des Lions Indomptables, Samuel Eto'o, tous les signaux demeurent au rouge. M. Biya qui affirmait, que son pays "sera prêt le jour dit" peut toujours garder espoir. Car la décision finale va être rendue, au cours du Comité exécutif de la Caf, vendredi 30 novembre de l'année courante, à Accra. En attendant nos confrères de Rfi soutiennent que:
 
"Le Cameroun pour des raisons de sécurité: Boko Haram au Nord, l'insécurité grandissante dans la zone anglophone (Nord-Ouest et Sud-Ouest)... Ces conditions ne permettent pas au Cameroun d'organiser la Can dans de bonnes conditions. Ceci pourrait être des raisons évoquées, par le président Ahmad pour dire: finalement, ce ne sera pas le Cameroun, croît savoir les confrères de Rfi. Ils continuent d'égrener leur chapelet d'éléments, qui pourraient étayer la position du Comité exécutif de la Caf: Les visites d'inspection y compris la dernière n'ont pas donné satisfaction. Il manque encore beaucoup de choses. Pas nécessairement les stades. Mais au tour des stades... La solution alternative est proposer par nos confrères: Si les choses se passent ainsi: appel à candidature dès le lendemain, d'une durée d'une quinzaine de jours. Les candidats auront deux semaines pour se faire connaître. On décidera à ce moment, qui organise en juin. On a une petite idée, si les choses se passe ainsi: les marocains sont très souriants". Constat fait, tout porte à croire, que les camerounais ne vont pas vivre leur rêve d'abriter une deuxième phase finale de coupe d'Afrique des nations de football, sur leur sol. A qui la faute? Sans doute un gouvernement irresponsable!