Can 2019: Messanga Nyamding accuse Ahmad

Le retrait de la Can 2019 au Cameroun ne finit pas de chauffer les gorges de nombreux cadres du Rdpc. Ces derniers défilent en plateaux des télévisions locales, pour traiter le patron de la Caf de tous les noms. Le professeur Charlemagne Messanga Nyamding, fervent défenseur du parti au pouvoir au Cameroun ne déroge pas à ce jeu, dont le but est d'accabler l'instance faîtière du football africain et son président, tout en disculpant le régime en place:

 «Dès l’arrivée d’Ahmed Ahmed à la CAF en 2017, il a eu des prises de position qui, tendent aujourd’hui à démontrer qu’il avait un agenda clair (...). Il pense tuer l'image du Cameroun, mais il tue l'image du football africain. Il faut arrêter cette jalousie», menace l'universitaire, dont les propos nous sont rapportés, par les confrères de pdefoot.

 Rappelons que Charlemagne Messanga Nyamding affirmait dans une vidéo tournée en caméra cachée, au sujet de l'organisation de la Can 2019, que: "le Cameroun va forcer, mais ça ne va rien donner..." On tente de nous expliquer sa réaction actuelle, en vain.